La detox de printemps

Avec l’arrivée du printemps et l’éveil de la nature, on ressent le besoin de se défaire de nos différentes couches accumulées pendant l’hiver et de s’alléger. Le printemps est le moment parfait pour purifier, nettoyer, détoxifier et revivifier l’organisme après les longs mois d’hiver pendant lesquels on aura passé plus de temps à l’intérieur, en bougeant moins, et en mangeant des aliments plus lourds.

Cependant, à la sortie de l’hiver, on a parfois tendance à se sentir fatigués, congestionnés, alors que l’on voudrait se sentir léger et plein d’énergie. On vous a donc préparé un petit guide pour vous accompagner à sortir de votre cocon d’hiver, en douceur et conscience.

L’idée ici n’est pas de faire une detox violente sur la base d’un régime drastique, mais simplement d’accompagner le corps dans son processus naturel de détoxification, ce qui suffit amplement. En aidant le corps à se débarrasser des toxines, l’organisme se sentira plus en forme et retrouvera son nouvel équilibre plus facilement.

Pourquoi une detox au printemps ? 

En médecine traditionnelle chinoise, le printemps est le moment de faire un focus sur le foie car il devient plus actif pendant cette saison. Le rôle du foie est de filtrer le sang et éliminer les déchets métaboliques, les excès d’hormones et les toxines (restes de molécules pharmaceutiques, pesticides etc). Il fonctionne en conjonction avec la vésicule biliaire, le pancréas, l’estomac et les intestins, notamment en sécrétant la bile qui entre en jeu dans la digestion des graisses. C’est lui qui métabolise les médicaments, les compléments alimentaires, et qui aide à la régulation des hormones. Un foie sain est donc essentiel pour la bonne absorption des nutriments, l’équilibre endocrinien autant qu’à la bonne santé de la peau et de l’ensemble de l’organisme. 

Cependant, certaines habitudes alimentaires, le stress ou un mode de vie sédentaire peuvent mettre à mal le foie en diminuant sa capacité inhérente à filtrer les déchets. Cela peut conduire à une prise de poids, de la rétention d’eau, des problèmes cutanés, de la constipation des nausées ou autres. L’hiver est une période où l’on s’oriente naturellement vers des habitudes de vies qui ne sont pas des plus bénéfiques au foie et le printemps est la période parfaite pour qu'il reprennent son rôle clef, la detox est donc un geste de soutien au processus naturel du foie.

En médecine traditionnelle chinoise, le foie est un organe qui régule le Qi, c’est-à-dire le flux d’énergie vitale. L’idée est donc de remettre en circulation l’énergie, d’éliminer les énergies stagnantes et de faire place à un état de bien-être et de vitalité. Au niveau des émotions, il est considéré que le foie est lié à la colère, la frustration et l’impatience. Prendre soin du foie peut donc aussi aider émotionnellement et inversement, travailler sur l’évacuation de ces émotions peut soutenir le foie.

Protocole d’herbaliste pour la Detox

De nombreuses plantes peuvent être adaptées pour accompagner l’organisme dans sa transition de l’hiver au printemps. Selon les besoins, on choisira les plantes qui sont le plus appropriés à notre organisme (n’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous avez besoin d’un accompagnement). Principalement, on pensera aux plantes amères, aux plantes hépatiques et aux plantes « alteratives ».

  • Les plantes alteratives sont considérées pour leur aide à l’élimination des déchets métaboliques à travers différents organes (poumons, lymphe, foie, reins, peau, intestins). Elles nourrissent l’organisme, soutiennent le processus de detoxification et tonifient et restaurent les tissus. Elles seront particulièrement bénéfiques en cas de problèmes de peau par exemple (eczéma, psoriasis, acné…).
     Ex : la bardane (racine), le pissenlit (racine et feuilles), l’ortie, le gaillet gratteron,...
  • Les plantes amères stimulent la sécretion des enzymes digestives, qui soutiennent la digestion des aliments et l’assimilation des nutriments. Elles ont aussi un effet astringent sur les muqueuses du système digestif, aidant ainsi à tonifier et renforcer les tissus pour améliorer l’ intégrité de la barrière intestinale. Ces plantes pourront aussi augmenter les mouvements des intestins, pour une meilleure élimination des selles, mais aussi réduire les ballonnements, les crampes et autres. Leur action commence dans la bouche, lorsque l’on en goute le gout amère. Les infusions ou les teintures sont donc les formats les plus appropriés. A consommer de préférence avant un repas (15 à 20min avant).
    Ex : l’angélique racine (à retrouver dans Bye Bye Air), la camomille (en particulier la camomille romaine), le pissenlit (racine et feuilles), la gentiane...
    Attention aux plantes amères en cas de grossesse, de calculs rénaux, de gastrites, hernies hiatales ou reflux.
  • Les plantes hépato-protectrices ont pour action principale de protéger le foie (notamment des radicaux libres) et son bon fonctionnement, ce qui est un point clef pendant la detox. 
    Ex : romarin, le pissenlit (racine et feuilles), le chardon marie (graines), l’ashwagandha, la réglisse.

Une detox douce en pleine conscience

  • Combien de temps ?

    Une detox ne se fait pas plus de 2 à 3 semaines car cela serait trop fatiguant pour l’organisme et cette période suffit à revitaliser l’organisme. Ce n’est pas recommandé pour les femmes enceintes ou allaitantes, en cas de pathologies lourdes ou si l’on est déjà particulièrement fatigué. C’est aussi important de s’accorder du repos pendant cette phase de detox, l’idée n’est pas de s’épuiser à travers un programme drastique.
  • Quelle alimentation ? 
  • On incorpore des aliments amers : radis, broccoli, kale, roquette, endives, artichauts… Le meilleur moment pour les consommer est en début de repas car il vont stimuler la production des sucs gastriques.
  • On allège le système digestif en réduisant un petit peu les aliments lourds et gras, pour que le système puisse se concentrer sur l’élimination des toxines déjà présentes plutôt que sur ce que l’on ingère.
  • On ajoute des épices stimulantes et réchauffantes pour contre-balancer la nature fraîche et humide du printemps ou l’accumulation d’énergie stagnante et humide dans le corps (ex : sinus pris, rétention d’eau, digestion lente etc). Ex : poivre noir, cardamome, cannelle, Ail, Gingembre.
  • On évite d’ingérer des aliments ou boissons qui vont mettre en action le système digestif en dehors des repas (comme les jus, les snacks, mais aussi le café ou le thé !). L’idée est de laisser son système digestif au repos entre les repas pour qu’il ait le temps de bien faire son travail. Vous pouvez également faire un jeûne intermittent pendant ces deux ou trois semaines si votre organisme le supporte bien. 
  • On limite (ou on élimine) l’alcool qui demande beaucoup de travail au foie pour être éliminé, afin que le foie puisse se concentrer sur l’élimination du reste.
  • On limite les aliments transformés, trop riches, ou ceux qui vous sont difficiles à digérer (par exemple le gluten ou les produits laitiers, mais c’est à vous de voir selon la tolérance de votre corps !)

Les bonnes habitudes  

  • On essaye de réduire son stress (le stress relègue au second plan le système digestif) et on essaye de faire une detox émotionnelle en se déchargeant de ce qui ne nous sert plus. Vous pouvez essayer la Chill Potion pour vous soutenir sur ce plan là !
  • On bouge et on fait du sport régulièrement pour activer le métabolisme et aider l’organisme à éliminer par les différents émonctoires, y compris la peau. 
  • On priorise le sommeil pour aider le corps à se régénérer !

Les petits plus : 

Adopter le brossage à sec pour faire circuler la lymphe (ce liquide qui transporte les toxines), les douches terminées à l'eau froide pour faire circuler le sang et le gratte langue, l’outil parfait pour éliminer les toxines accumulées sur la langue pendant la nuit !
Pour aider le travail du foie, on pourra placer une bouillotte chaude au niveau du ventre après les repas. 

Vous l'aurez compris, la detox qui est proposée ici est plutôt un accompagnement du corps dans son processus naturel de détoxification en relançant le métabolisme pour regagner en énergie vitale et se décharger des déchets accumulés. Ce n'est pas une detox drastique passant par une alimentation restrictive, mais il s'agit de faire des choix conscients pour soutenir notre santé pour retrouver bien-être et vitalité pour faire refleurir un corps endormi sous les couches de l'hiver. 
N'hésitez pas si vous avez des questions à nous envoyer un email à : hello@cosm-skin-mind.com

Happy Spring Detox !

Voir d'autres articles du blog

6 bienfaits des adaptogenes

Aug 23, 2022 Shopify API

Effets du stress sur la peau

Jul 07, 2022 Shopify API