Les plantes guérisseuses

pour la santé mentale

La santé mentale nous concerne tous, et doucement mais surement, le sujet devient de moins en moins tabou. Les personnes souffrant de ces troubles sont moins stigmatisées, et tout le monde prend conscience de l’importance de prioriser sa santé mentale.

Qu’il s’agisse d’anxiété, de deuil, de dépression, d’humeurs changeantes ou autres, nous faisons tous l’expérience d’une santé mentale qui évolue dans le temps. Que vous soyez à la recherche d’alliés de la nature pour vous ou pour des êtres qui vous sont chers, chez Cosm, nous souhaitons encourager le dialogue autour de ce sujet. Alors voici quelques plantes sélectionnées pour leur soutien en cas de problèmes de santé mentale.

Pourquoi le sujet de la santé mentale est-il si important ? 

Parce qu’il est essentiel non seulement pour un organisme en bonne santé, mais aussi pour le bien-être émotionnel et spirituel.
La connexion corps-esprit, est très tendance en ce moment, mais il est difficile d’en saisir tous les contours.

Pourtant les médecines ancestrales, comme l’ayurveda ou la Médecine traditionnelle chinoise et autres, ont bien compris son importance depuis des siècles. La médecine conventionnelle ainsi que notre culture, ont davantage le culte du corps sain, et ont tendance à oublier l’importance d’un esprit sain pour un organisme en bonne santé. Alors voici votre rappel de prendre soin de votre santé mentale. 

En cas de symptômes dépressifs ou d’anxiété forte, nous vous encourageons à prendre contact avec votre médecin traitant et un professionnel qualifié pour recevoir l’aide dont vous avez besoin. N’interrompez jamais un traitement en cours sans l’aval de votre médecin traitant. Renseignez-vous sur les contres-indications (vous pouvez nous contacter par mail à hello@cosm-skin-mind.com). Il est souvent déconseillé de consommer certaines plantes lorsque l’on est sous traitement anxiolytique ou antidépresseur car il pourrait y avoir une interaction entre la plante et le médicament conduisant à une perte d’efficacité du traitement médicamenteux. Ce contenu ne promeut pas ni n’encourage l’auto-diagnostique, et est purement informationnel, basé sur des études scientifiques menées par des médecins et phytothérapeutes du monde entier. 

1 – L’anxiété 

L’anxiété comprend différentes sous-catégories comme les TOCs, le stress post traumatique, les crises d’angoisse, l’anxiété sociale etc. Elle est expérimentée par la plupart d’entre nous, de façon ponctuelle ou plus régulière. Elle peut s’exprimer par un sentiment de peur, d’appréhension, une oppression thoracique, une accélération du rythme cardiaque, un changement de la respiration, et de nombreuses autres symptômes inconfortables. Ainsi trouver des soutiens dans les plantes peut s’avérer très utile pour y faire face lorsqu’elle prend le dessus.

  • Avoine : les graines d’avoine encore vertes sont reconnues pour leurs propriétés anxiolytiques, et pour restaurer l’équilibre nerveux. Elle est particulièrement adaptée pour les conditions chroniques d’épuisement, de nervosité et d’anxiété et nécessite une prise à long terme. Le format approprié : l'extrait hydro-alcoolique.
  • Passiflore : la passiflore est une plante recommandée en cas d’insomnies, d’anxiété ou de dépendance. Elle aide à augmenter les niveaux des neurotransmetteurs GABA dans le cerveau, ce qui bloque les sentiments d’anxiété, de stress et de peur, laissant place au calme. Elle est plutôt recommandée pour la fin de journée et le soir puisqu’elle peut avoir un léger effet sédatif, qui aidera notamment à trouver le sommeil plus facilement. Elle est notamment présente dans Cosmic Dream par exemple.  
  • Ashwagandha : l’ashwagandha donne l’énergie nécessaire à l’organisme pour mieux gérer le stress, tout en calmant le système nerveux. Parfait pour une anxiété qui est déclenchée ou accentuée par le stress, accompagnée de fatigue importante mais avec des difficultés à trouver un sommeil réparateur. A retrouver dans la Chill Potion et Cosmic Dream.
  • Scutellaire casquée : La scutellaire est très appréciée en cas de stress permanent et un mode de vie trop intense conduisant à de la nervosité, de l’anxiété et de la fatigue. Elle est idéale pour les personnes qui ont besoin de relâcher le contrôle. Le format approprié : l'extrait hydro-alcoolique.
  • Autres : Camomille matricaire, Valeriane (en extrait hydro-alcoolique), Kava (malheureusement très difficile à trouver en France !)

1 – La dépression légère à modérée 

La dépression légère à modérée peut se caractériser par des troubles de l’humeur, des changements dans le spectre d’émotions vécues (notamment avec des émotions extrêmes telles que la tristesse, le désespoir, une perte de confiance en soi, de la culpabilité, etc) ainsi que des symptômes comme de la fatigue, de l’anxiété, une impression de lassitude et de vide. 

En complément ou addition aux plantes évoquées dans les remèdes pour l’anxiété, ces plantes peuvent également aider :

  • Rhodiola : la rhodiola est une plante adaptogène recommandée en cas de stress, d’anxiété et de dépression légère à modérée, en particulier s’ils sont associés à des troubles du sommeil. Elle rééquilibre le système nerveux, les niveaux de cortisol, et atténue la dépression notamment en modulant certains neurotransmetteurs de la même façon que les antidépresseurs. A retrouver dans la Chill Potion. 
  • Millepertuis perforé : il s’agit d’une plante qui agit comme nervin (restaure le système nerveux) et anxiolytique, et calme ainsi à la fois le corps et l’esprit. Elle a été approuvée comme traitement pour les troubles dépressifs et apaiser la mélancolie. On la considère comme un prozac naturel, elle augmente les niveaux de dopamine, de sérotonine, et améliore ainsi l’humeur mais elle met cependant plusieurs semaines de prise continue avant de faire effet. Patience, patience !
  • Mélisse : plaisante au goût (citronné) et facile à cultiver, même sur un balcon, la Mélisse est une plante bénéfique au système nerveux et digestif. Elle est exaltante et relaxante, et soutien la bonne humeur autant que le calme. Elle apporte de la légèreté et de la lumière là où il y a de la lourdeur et de l’ombre. Son action est aussi bien énergétique que physique et psychologique.  A retrouver dans Bye Bye Air, pour les moments où la digestion est perturbée par le stress et les émotions. 
  • Tulsi : Le Tulsi ou basilic sacré est une plante adaptogène qui soutient l’organisme dans sa réponse au stress et réduit ses effets négatifs. Elle aide à réguler l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS) notamment en évitant les excès d’adrénaline et de cortisol et en augmentant les niveaux de dopamine et sérotonine. Des études ont démontré qu’elle pouvait atténuer l’anxiété, ainsi que le stress et la dépression. Elle est idéale pour retrouver un état de concentration calme. 
  • Autres : Schisandra, Mucuna, Mimosa (Albizia julibrissin). 

Prendre soin de sa santé mentale 

Si vous vous sentez dépassé.e, anxieux.se, avec des pensées dépressives, voilà d’autres idées pour prendre soin de vous :
- Faire du sport : cela permet d’évacuer le cortisol et de sécréter de la sérotonine et des endorphines, toutes ces hormones feel good que l’on recherche !
- Respirer profondément : lorsque l’on respire profondément, cela envoie un signal à notre cerveau de se calmer et se détendre. Le cerveau transmet ensuite le message au corps pour un état de relaxation complet.
- Prenez des douches froides : le fait de se confronter au froid améliore la circulation sanguine et donc l’oxygénation du cerveau et des muscules. Cela permet aussi de réduire la température corporelle, ce qui est intéressant lorsque l’on souffre d’anxiété. Cela booste aussi les endrophines, les hormones feel-good, ce qui apaise les symptômes de l’anxiété et de la dépression.
- Tenez un journal de gratitudes : le cerveau met 21 jours à prendre de nouvelles habitudes, en l'occurence ici, la gratitude permet d'entraîner le cerveau à voir le positif plutôt que le négatif. 
- Faites appel à un professionnel (psychologue, psychothérapeute, coach en développement personnel,...)

Prendre soin de sa santé mentale est trop souvent réduit à des actes de self-care et confondu avec le fait de prendre soin de soi. Bien que certains rituels, certains gestes de self-care puissent faire du bien, cela va en réalité bien plus loin. Ce devrait être un acte du quotidien, qu’il s’agisse de consulter un professionnel, de parler à une personne de confiance et pouvoir se livrer, de suivre un chemin de développement personnel, de faire du journaling, du sport, ou simplement se reposer davantage.

Trouvez ce qui vous fait du bien, et pratiquez-le le plus souvent possible.

Mental health matters !
Ps : je vous recommande sur le sujet, de regarder le reportage Heal sur Netflix, à propos de l’impact du mental sur la santé physique.

Découvrez notre sélection good mood

Voir d'autres articles du blog